top of page
  • Photo du rédacteurSteve Delcourte

Unis comme les 5 doigts de la main


Dans une précédente mission, j’ai été amené à diminuer le turn-over et renforcer l’engagement des collaborateurs et collaboratrices d'une entreprise bien connue.

Je me suis intéressé aux statistiques et les chiffres sont alarmants : en moyenne, 40 % des travailleurs prévoient de chercher un nouvel emploi au cours des six prochains mois, et 69 % disent qu’ils cherchent déjà passivement.


En tant qu’employeurs, ces chiffres sont effrayants lorsqu'on pense aux moyens que nécessitent le recrutement.


  • 45 : c'est le nombre de jours que les entreprises belges mettent en moyenne pour combler leurs postes vacants.

  • 75% : ou trois quart des entreprises interrogées par SD Works lors de son enquête, estiment qu'ils n'arrivent pas à pourvoir à certains postes.

  • 15.000 € : correspond au coût moyen qu'une entreprise paiera à un bureau de recrutement pour un employé ‘ordinaire’ alors qu'on constate aussi que la plupart des entreprises n’ont aucune idée du coût total d’un engagement.

Si vous savez que 40% des nouveaux travailleurs pensent déjà à un autre travail durant leur première année, l’importance d’un recrutement et d’une sélection consciencieux, d’un bon lien avec l’organisation et d’une idée précise du coût total devient bien plus claire. (Johan Ceulemans, SD Worx)

Alors, une fois que vous avez votre personnel, prenez-en soin!


Se donner autant d'effort pour recruter le/la meilleur(e) candidat(e), et une fois que nous l'avons, ne plus s'en occuper relève de la bêtise ou de la méconnaissance de l'autre.

Voici quelques conseils sur la façon de donner envie à vos collaborateurs de ne pas prendre leurs jambes à leur cou:



De toute évidence, pour qu'ils puissent s’engager à long terme envers vous en toute sécurité, vous devrez leur donner une bonne raison de rester. Je préconise des efforts proactifs afin d'établir une culture qui établit une relation solide – le genre de relations qui témoigne d’un engagement à long terme.

Que pouvez-vous faire ? Agissez comme vous le feriez avec vos proches, vos enfants.

Je vous suggère le « Give me five » ou cinq bonnes raisons de rester :

  1. Responsabilisez. Montrez à vos employés que vous leur faites confiance en leur donnant des responsabilités qui leur permettent de grandir. Encouragez-les à acquérir de nouvelles compétences. Offrir de nombreuses possibilités de formation continue. Embauchez à l’interne dans la mesure du possible et offrez des opportunités d’évolution aux moments appropriés.

  2. Respectez. Tout le monde veut se sentir respecté et apprécié. Comme le dit le proverbe, les gens peuvent facilement oublier les choses que vous avez dites, mais ils se souviendront toujours de ce que vous avez fait pour eux. De nombreuses légendes du lieu de travail sont construites autour des choses horribles que les gestionnaires fatigués et stressés ont dites ou faites. Mais si les gestionnaires se font une priorité de montrer régulièrement du respect extérieur pour les employés, cela mènera à une culture de travail forte et durable ainsi qu’à des expériences et des souvenirs positifs qu’ils n’oublieront jamais.

  3. Récompensez. Reliez une partie du salaire de vos employés à la performance de l’entreprise. Cela alignera leurs intérêts sur les objectifs de revenus et de bénéfices de l’entreprise et servira d’incitation inhérente à rester avec l’entreprise à mesure qu’elle se développe. En rendant le coût fixe de la masse salariale intrinsèquement plus variable dans différentes conditions commerciales, vous pouvez rendre votre entreprise plus résiliente et agile, tout en générant de l’empowerment de vos employés.

  4. Reconnaissez. La reconnaissance répond à un besoin émotionnel vital : le sentiment d’appartenance. La reconnaissance devant les membres de l’entreprise, les fêtes de l’entreprise et du département, les projets de service, les déjeuners avec le CEO, les vêtements brandés, etc., peuvent tous contribuer à la culture positive de l’entreprise et peuvent également être de bons bâtisseurs de culture positive.

  5. Repos. Soyez généreux avec du temps libre. Malgré la difficulté de l’économie, prévoyez suffisamment de temps pour les congés de maladie, les vacances en famille, les nouveaux bébés, etc. Le flux de travail de stimulation peut être très bénéfique pour les relations durables avec les employés. Vous devez vous attendre et même exiger des performances de haute qualité, mais il n’est pas raisonnable de s’attendre à un niveau de pression continu à 100%. Permettez aux employés de reprendre leur souffle d’une mission à l’autre à l’aide d’activités de consolidation d’équipe ou de mini-périodes de pause au cours de la journée.

5 R comme cinq Raisons de Rester avec vous.

Mais plus que tout, soyez authentique dans vos intentions. Car faire semblant de s'intéresser ne fonctionne jamais à long terme. Et si vous réalisez que vous n'avez que peu d'intérêt pour votre employé(e), posez-vous la question :

Comment se fait-il que je ne m'intéresse pas à la/les personne(s) qui agissent chaque jour dans "mon" entreprise?


Il est important de se rappeler qu’un engagement à long terme exige des efforts dans les deux sens. Rappelez-vous encore que si vous attendez et espérez que les employés prendront et maintiendront un engagement à long terme envers votre entreprise, il sera tout aussi essentiel que vous leur donniez de bonnes raisons de rester.


Vous aimez? Likez, partagez, commentez. Votre avis nous intéresse.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page